Éducation canine : les bons réflexes pour la réussir

Votre chien a besoin de dressage et de socialisation. Vous le rendrez docile et respectueux en l’éduquant. Voici quelques recommandations qui vous permettront de réussir cette éducation. Ce sont des conseils à mettre en application lorsque vous déployez les méthodes d’éducation canine.

L’éducation canine des jeunes chiens

Le dressage prend du temps. De ce fait, ne vous attendez pas à des changements immédiats. Pour mettre toutes les chances de réussite de votre côté, lisez chaque méthode du site Educanine et appliquez-les. Plus vous commencez tôt, mieux c’est, car les jeunes chiens apprennent plus rapidement. Lors de chaque dressage, utilisez toujours les mêmes commandes pour les mêmes actions. Cette façon de faire aide le chien à apprendre plus rapidement. L’éducation canine repose en effet sur une routine bien établie. Malgré cette routine, les chiens, surtout les jeunes, ont besoin de beaucoup d’activité physique et mentale. Cette diversité réduit l’ennui et les comportements destructeurs.

Pendant les entraînements, pensez à récompenser les bons comportements de votre chien en lui donnant des friandises, en lui faisant des éloges ou en jouant brièvement avec lui. Évitez de punir les mauvais comportements, car les punitions engendrent la peur ou l’agressivité chez votre chien. Faites-le fréquenter différents environnements, différentes personnes, et d’autres animaux. Il ne ressentira plus l’anxiété ni l’agressivité. En dernier recours, envisagez de donner des cours de dressage à votre compagnon à 4 pattes. Un professionnel (éducateur canin) est capable d’identifier et de corriger les comportements problématiques de votre chien.

L’éducation canine des chiens âgés

Le dressage des chiens âgés nécessite de la patience. Avant de commencer l’éducation canine, assurez-vous que votre chien n’a pas de problèmes de santé qui pourraient être contraignants pour l’apprentissage. Par exemple, les douleurs articulaires, les problèmes de vision ou d’audition risquent de réduire leur faculté d’apprentissage. Par-dessus tout, tenez compte de la condition physique et psychologique de votre chien. Si celui-ci a des problèmes d’articulations, par exemple, évitez les exercices qui consistent en un grand nombre de sauts ou à faire des courses sur de longs trajets.

Les chiens âgés ont une faible capacité d’attention, ont peu d’énergie et ont besoin qu’on leur répète de nombreuses fois les nouvelles choses pour qu’ils finissent par les acquérir. Lors de l’éducation canine prenez en compte cette spécificité. N’hésitez donc pas à diviser les séances d’entraînement en courtes périodes et faites des pauses fréquentes. Durant chaque séance, assurez-vous que vos commandes sont claires et faciles à comprendre pour votre chien. La meilleure chose à faire est d’intégrer l’entraînement dans leur routine quotidienne dans la mesure où les chiens âgés aiment leur routine. C’est leur zone de confort et ils n’apprécient pas trop en sortir.

Les exercices de dressage, ainsi que les jeux et les jouets qui stimulent le cerveau et les capacités cognitives, sont bénéfiques pour les chiens âgés. Ils leur permettent de garder un esprit vif et alerte. Enfin, comme avec les jeunes chiens, donnez-lui des récompenses (friandises, éloges) pour encourager les bons comportements. Évitez également les punitions qui peuvent être stressantes pour un chien âgé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.