Ce qu’il faut savoir avant d’élever un animal exotique

Tortues, perroquets, singes, serpents, mygales… les animaux exotiques séduisent de plus en plus de personnes qui souhaitent en accueillir chez eux. Pourtant, adopter ce type d’animaux n’est pas aussi simple qu’il n’y paraît. Que ce soit du point de vue légal ou par rapport à la cohabitation avec des animaux exotiques, avant d’adopter un nouveau compagnon, il est important de connaitre certaines choses.

Que dit la loi sur l’adoption d’animaux exotiques ?

Dans la plupart des pays du monde, notamment en Europe et aux Etats-Unis, l’adoption d’animaux exotiques est très encadrée par la loi. Ainsi, les personnes qui souhaitent passer le cap doivent non seulement remplir certains critères, mais aussi remplir des démarches qui peuvent être assez laborieuses. A titre d’exemple : pour pouvoir adopter un animal exotique, le futur propriétaire doit disposer de toutes les infrastructures indispensables et nécessaires à l’élevage de l’animal et en avertir les autorités compétentes.
Il faut aussi savoir que toutes les espèces d’animaux exotiques ne sont pas adoptables. En effet, une loi en vigueur depuis 1989 interdit la vente ainsi que l’élevage d’animaux protégés, dont quelques animaux exotiques.
Tous les animaux exotiques ne font pas de bons animaux de compagnie
De manière générale, un animal exotique, quelle que soit l’espèce, ne deviendra jamais un animal de compagnie. Et cela est d’autant plus vrai pour les espèces du type prédateur comme les serpents ou les crocodiles. Certaines ayant une morsure ou un venin mortel comme les mygales ne sont pas faites pour être caressées ou manipulées en toute insouciance.
Avant de penser à adopter un animal exotique, il est primordial de se renseigner sur son mode de vie, ses besoins et les dangers qu’il peut présenter.

Vivre avec un animal exotique

Contrairement aux animaux depuis longtemps apprivoisés par l’homme, les animaux exotiques, même élevés en captivité, ne développent pas des sentiments d’attachement pour leurs propriétaires. Ces animaux continuent à avoir peur du contact avec l’homme et n’apprécient pas spécialement d’être manipulés à longueur de journée. De ce fait, ces animaux restent assez dangereux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © 2018 - Club-bouvier-des-flandres.net - Tous droits réservés